Pourquoi un GIEE ?

Construire un projet territorial partagé

Suite à la soirée du 24 avril 2015, le lundi suivant, plusieurs éleveurs du Comité territorial de l’Autunois-Morvan se retrouvent pour une journée de formation avec la chambre d’agriculture à La Chapelle-sous-Uchon. Le thème : GIEE, une opportunité à saisir ? Certains d’entre eux étaient au Creusot vendredi soir, et de nombreux échanges de la soirée et du débat résonnent encore en eux. Cette journée a pour objectif de présenter le GIEE au groupe, de vérifier le projet et de prendre la mesure de l’engagement de chacun dans ce collectif. Le groupe travaille sur ses motivations : favoriser une dynamique collective, retrouver de l’espoir économique et se donner enfin les moyens de ses ambitions. Ajoutez à cela la réelle volonté de mettre en avant les atouts du territoire plutôt que d’en subir les handicaps. En filigrane, une finalité : construire un projet territorial partagé.

Le comité territorial de l’Autunois est né au printemps 2014 de la volonté de quatre structures (chambre d’agriculture, FDSEA, JA et FRCUMA). 15 membres se retrouvent régulièrement avec la finalité de se “ré-approprier” le développement agricole tout en contribuant à la dynamique économique globale du territoire. Le projet de GIEE s’inscrit tout naturellement dans cette finalité. à l’avenir, le rôle du Comité territorial pourra être, entre autres, de recruter de nouveaux membres pour contribuer aux actions en cours et à venir.

 

Où veut aller le GIEE de l’Autunois ?

La finalité du GIEE de l’Autunois est de pérenniser les systèmes d’exploitation en les adaptant, et de développer leur ancrage au sein du territoire. Pour atteindre cette finalité, les membres ont mis en avant trois objectifs généraux qui se déclinent en objectifs opérationnels :

  • optimiser les charges, en expérimentant et développant de nouvelles pratiques ;
  • valoriser les productions locales, en structurant le marché de la vente directe, en fournissant les GMS et la restauration hors foyer, et en valorisant les déchets organiques ;
  • rapprocher l’agriculture de la société, en mettant en œuvre des stratégies de communication pour toucher différents publics. Chaque objectif se compose de plusieurs actions concrètes dont se sont emparé les différents groupes de travail, chacun à leur rythme.

clientes-devant-un-etal-de-marche-a-la-ferme-apca

Rapprocher l'agriculture de la société

En savoir plus

Valoriser les productions locales

En savoir plus

Optimiser les charges

En savoir plus