GIEE de l'Autunois : un cap pour demain !

De la viande bovine 100 % locale à la cantine

Événement

Depuis la rentrée de septembre, les élèves des écoles de la Communauté de communes du Grand Autunois Morvan (CCGAM) servies par la cuisine centrale ont la chance de bénéficier d’une expérimentation inédite. Ils mangent de la viande bovine élevée sur le territoire et abattue à l’abattoir communautaire d’Autun.

Cela fait maintenant plusieurs mois que la CCGAM et le GIEE notamment, travaillent sur ce projet, qui commence par la viande bovine, et devrait s’étendre à l’avenir à d’autres productions : légumes, produits laitiers, autres viandes … 

A la fin du premier semestre, à la faveur d’un certain « alignement des planètes », la décision a été prise de lancer cette expérimentation. Elle est déjà le fruit d’une volonté politique forte des élus, ainsi que de l’engagement technique de la collectivité et des cuisiniers de la cuisine centrale. Parallèlement, les éleveurs se sont organisés grâce à l’association Aux Saveurs de nos prairies autunoises, et ont su collaborer avec l’abattoir communautaire, le chevillard Jean-Philippe Raze et les Ets Leclerc d’Autun.

90 kg de morceaux d’avants de viande bovine sont ainsi consommés chaque semaine : les retours des cantines sont excellents, avec un taux de gaspillage quasiment réduit à néant ! L’équilibre matière se fait grâce à la cheville qui commercialise le reste de la carcasse auprès de l’Ets. Leclerc d’Autun sous l’appellation « Viande de chez nous ».

Il va sans dire que les producteurs ont une certaine fierté à nourrir « leurs gamins » !